Category:Jouet de Paris/fr

From The Brighton Toy and Model Index


Jouet de Paris ("JP" / "J de P" / "JEP" , 1902-1968) été une compagnie de jouets française très appréciée encrée pour sa créativité a Paris durant la période de la « belle époque » en France « l’âge d’or » entre 1871-1914.

Création

Jouet de Paris a été fondé en 1902 par Roussel et Dufrien pour créer une marque de jouet commune qui ne comporte pas uniquement leurs propres compagnie de jouet mais aussi une multitude de petites entreprises de ferblantier très créatives éparpillées autour de Paris Est (Le Royaume-Uni avait un réseau d’industries artisanales similaire et des travailleurs a domicile qui produisaient des petit jouets peu couteux et les vendaient à travers le pays par des représentants. Ils travaillaient principalement avec du bois plutôt qu'avec du métal).

Roussel et Dufrien ont reconnus que bien que les jouets industriels avaient une meilleure conception et une base de production, un simple catalogue et une marque rendraient plus facile la commercialisation des produits. Roussel et Dufrien avaient déjà commencés à inclure certaines autres marques dans leurs catalogue en 1899, et ce processus est venu à se réaliser dans le premier catalogue de Jouet de Paris en 1902. G.Poitier possédait la marque le DESSEIN (DS,1878) et l'avait déjà fait fusionner avec Faivre (FV) pour produire FV-DS, et avait apparemment déjà organisé certaines sortes d’ affaires avec Vilain et Lefevre. Le catalogue de 1902 contenait une diverse gamme de produits incluant une production de Douliot, Leconte & Cie, Duclos, Tantet, Manon, et Richard Freres (RF). Cette énorme gamme de jouets et leurs variations commença à se standardiser en 1906 et une large (plus de 10 000 mètres carrés) usine ouvra dans les alentours de 1908-1909 au 94 de la rue de Paris avec une machine moderne. Apres la faillite de la compagnie, la marque a été rachetée par la Société Industrielle de Ferblanterie (SIF) en 1909.

SIF avait été fondée en 1899 comme étant une organisation similaire qui a fusionnée une plus grande collection génériques d’entreprises de métaux.

Marque variations

Jouet de Paris a déposé son nom de marque à travers une variété de versions débutant avec JP, ensuite en tant que J.d.p, J de P et a finalement choisi JEP (à la fin des années 1920). Cependant, du a la considérable chronologie du chevauchement entre les différents logos utilisés, la version qui est apparue sur quelques modèles est usage limitée à cause de son âge.

La grande période d’entre les deux guerres

Apres la pause du a la première guerre mondiale, Jouet de Paris a produit leurs premiers trains électriques et leur première version du train électrique Fleche d’Or 4-6- représentant les trains de grande vitesse et le luxe qui opéraient des deux cotès de la Manche et appelé au Royaume-Uni la "flèche d’or". Ils sont apparus en 1928-1929.

Cette marque s’est installé comme point fort pour Jouet de Paris, elle est désignée dans le Lamming book comme «  un des plus beaux petit train jamais crée". Les productions de réseaux ferroviaires miniatures de Jouet ont commencé à se spécialiser en autorail françaises, avec des avions et des bateaux et des voitures aérodynamiques modernes qui montrent la caractéristique construction résistante de .JEP. L‘entreprise a aussi brièvement produit une copie du Meccano appelé «  Mecanic », mais ils ont vite étaient forcés de la retirée du marché après un procès de Meccano Ltd. Ils ont finalement étaient reconstruis sans trous, comme un système plus de pratique d’utilisation appelé « Forgeacier » dans lequel le propriétaire doit faire les trous lui mêmes. Comme la plupart des jouets contemporain de l’entreprise, le business de Jouet continue de s’étendre durant l’inter guerre jusqu’au déclenchement de la seconde guerre mondiale en 1939.

Apres la deuxième guerre mondiale

La ligne de produit qui réapparut après que la guerre n'avait plus autant de renommée et ne présentait pas le même taux de nouveaux produits. Pourtant, elle a vu le lancement d'une gamme de trains 00-gauge/H0-gauge de qualité avec la distribution de ZAMAC et la gamme de petite voiture Dinky-Toy-like Miniajep. L’arrivée des techniques de moulage a ouvert la voie de façon à introduire le plastique, premièrement comme remplacement du métal et ensuite pour complètement l'utiliser pour les jouets en plastiques. Dans les années 1960, la société mère du SIF s'est diversifiée en une vaste gamme d'entreprises plus lucratives incluant des ordinateurs et des parties de centrale nucléaire, et puisque le business de JEP commençait à être moins fructueux, l’entreprise de Montreuil fut fermée en 1964 et l’affaire fut arrêtée en 1968.

A ne pas confondre avec :

  • Jouef, un autre fabricant français.

Liens externes